HEWI MAG / Savoir

Une tiny house adaptée aux personnes handicapées est-elle possible ?

La mini-maison offre de nombreux avantages 

Les terrains à bâtir sont une denrée rare et sont devenus impayables dans de nombreux endroits. La situation tendue dans le secteur de la construction en raison du manque de personnel qualifié et de ressources aggrave encore la situation. La tendance est donc à la mini-maison. Que l'on souffre de handicaps physiques ou que l'on soit âgé, l'accessibilité est également un grand avantage dans une tiny house. Mais une tiny house adaptée aux personnes handicapée s est-elle réalisable ? 

Les mini-maisons réunissent de nombreux avantages : elles ne répondent pas seulement au souhait d'une plus grande durabilité, elles sont également plus écologiques, car elles prennent moins de place. Elles laissent beaucoup de place aux espaces verts et imperméabilisent peu le sol. De nombreuses tiny houses sont même conçues pour que leurs propriétaires les rangent sur des remorques. Cela les rend particulièrement attrayantes pour les jeunes et les travailleurs nomades.

Photos : fotografische Werkstatt, Katharina Jaeger, également en-tête

D'où vient l'idée de la tiny house ?

À l'origine, les tiny houses sont issues de ce que l'on appelle le mouvement des tiny houses ou encore le mouvement des petites maisons. Il s'agit d'un mouvement social né aux États-Unis. Celui-ci prône la vie dans de petites maisons, par exemple par conscience écologique. Parallèlement, les mini-maisons s'adressent aux personnes à faibles revenus. Les tiny houses comprennent en principe un espace de vie allant jusqu'à 110 m2 et disposent en général de 15 à 45 m2 de surface utile. L'équipement est assez limité : Une tiny house dispose d'une cuisine ou d'une kitchenette, d'une salle de bains et d'un espace de couchage. C'est pourquoi les mini-habitations ont également besoin d'un raccordement aux réseaux d'alimentation et d'évacuation, comme l'électricité, l'eau et les eaux usées. Né aux États-Unis, le mouvement des tiny houses est également arrivé en Allemagne. En Allemagne, on considère la caravane de chantier aménagée comme un précurseur de la tiny house - beaucoup la connaissent certainement grâce à Peter Lustig dans Löwenzahn.

Les tiny houses : convoitées par les jeunes et les moins jeunes

Selon une étude les jeunes ne sont pas les seuls à être intéressés par les mini-maisons. Bien au contraire : l'étude montre que 58 % des clients des fabricants de tiny houses ont plus de 56 ans. Ce n'est pas surprenant, car les tiny houses présentent des avantages pour ce groupe d'âge. Contrairement à un terrain avec une grande maison ou un grand appartement, les mini-maisons sont beaucoup plus faciles à nettoyer et à entretenir. De plus, les mini-maisons sont moins chères que les maisons individuelles. Il est particulièrement difficile pour les personnes âgées d'obtenir un crédit pour réaliser leur rêve de devenir propriétaire. Il est souvent avantageux de posséder un bien immobilier. Une fois leur logement payé, les gens n’ont plus à payer de frais de location élevés. Les tiny houses peuvent facilement être placées sur un terrain existant, ce qui permet par exemple de se rapprocher de la famille. Les seniors restent autonomes, tandis que les enfants sont suffisamment proches pour les soutenir. Les seniors mettent souvent leur ancienne maison à disposition des enfants et occupent leur propre terrain avec leur nouvelle tiny house. Les tiny houses sont flexibles dans leur utilisation. Il est possible de les déplacer à tout moment ou de les louer comme maison de vacances si l'on doit déménager dans une maison de retraite.

Photo : fotografische Werkstatt, Katharina Jaeger

Concevoir une tiny house adaptée aux personnes handicapées - avec une plus grande surface au sol 

Tenir compte des aspects liés à l’accessibilité n’est pas seulement important, pour les logements adaptés aux personnes âgées. Il est utile d'y réfléchir dès le plus jeune âge. Surtout si l'on envisage d'utiliser la tiny house à long terme. Pour gagner de l'espace supplémentaire, certaines tiny houses disposent d'un deuxième niveau. Pour les tiny houses adaptées aux personnes handicapées, cette variante est toutefois exclue. Toutes les pièces se trouvent sur un seul niveau - et si possible sur une grande surface au sol. Les très petites mini-maisons de 15 à 20 mètres carrés ne conviennent pas à un aménagement adapté aux personnes handicapées.

 

Une tiny house adaptée aux personnes handicapées est-elle réalisable ? 

En ce qui concerne l'accessibilité d'une tiny house, plusieurs aspects entrent en ligne de compte. Si les habitants souhaitent être mobiles, la surface au sol de la tiny house doit être très compacte afin de permettre la mobilité sur une remorque. Toutefois, si la tiny house doit être installée sur un terrain, il est possible de tenir compte des aspects liés à l'accessibilité. L'accessibilité des logements est réglementée par la norme DIN 18040-2. Celle-ci s'applique aux maisons et aux appartements. Si vous ne tenez compte que de certains aspects de la norme DIN lors de la planification d'une tiny house, on parle alors d'une tiny house adaptée aux personnes âgées ou à faible accessibilité. La norme DIN 18040 impose quelques exigences supplémentaires aux logements adaptés aux personnes handicapées. Les pièces doivent par exemple être accessibles sans seuil. En outre, les personnes en fauteuil roulant ont besoin de surfaces de déplacement suffisamment grandes pour pouvoir tourner ou faire demi-tour. L’accessibilité au niveau de la porte est également très importante. Les portes adaptées aux personnes handicapées doivent avoir une largeur minimale de 90 cm et une hauteur minimale de 205 cm. En outre, elles doivent présenter une embrasure de 26 cm. Si les seuils ne peuvent être évités, ils doivent avoir une hauteur maximale de 2 cm. La hauteur de préhension est également importante : les poignées de porte doivent être placées à une hauteur de 85 cm au-dessus du bord supérieur du plancher.

Le bien-être dans la salle de bains - même avec peu de place 

L'un des domaines certainement les plus importants en ce qui concerne l'accessibilité dans une tiny house est la salle de bains. Même s'il semble difficile de réaliser une salle de bains aussi adaptée que possible aux personnes âgées sur une petite surface : il existe quelques conseils et astuces pour la planification. L'important est que les habitants de la tiny house s'y sentent bien. Avec quelques astuces, il est même possible d’assurer le confort dans une petite salle de bains. Ainsi, les grands carreaux permettent d'obtenir un aspect uniforme des joints, ce qui donne à la salle de bains un aspect plus apaisant et plus grand. Les cloisons en verre transparent ou les miroirs apportent de la luminosité et de l'espace.

Ce à quoi vous devez faire attention lors de la planification d'une salle de bains adaptée aux personnes handicapées

Une salle de bains a besoin de différents produits pour que ses utilisateurs se sentent bien. Les accessoires de salle de bains n’embellissent pas seulement la salle de bains, ils aident aussi à la nettoyer. Il s'agit notamment des brosses à WC, qui doivent impérativement être placées contre le mur. Cela donne l'impression que la pièce est plus grande et agrandit en outre la surface de déplacement.

Le système 900 de HEWI offre par exemple de très nombreuses options d'aménagement pour équiper une tiny house de manière adaptée aux personnes handicapées. La douche doit être conçue avec une surface plane d'au moins 120 x 120 cm. Les éléments tels que les sièges de douche, les poignées de maintien ou les barres d'appui relevables doivent être pris en compte dès la planification, même s'ils ne sont pas encore nécessaires. Les habitants des tiny houses peuvent ainsi les installer ultérieurement en fonction de leurs besoins. Vous trouverez également d'autres conseils pour la conception d'une douche adaptée aux personnes handicapées dans nos conseils de planification.

Tiny house adaptée aux personnes handicapées : une nouvelle tendance en matière d'habitat ? 

Il est souvent difficile de concevoir une tiny house entièrement accessible aux personnes handicapées. En effet, cela nécessite de grandes surfaces de circulation, dont une tiny house ne dispose pas toujours. Cependant, il est définitivement possible de réaliser une tiny house avec peu d'obstacles. Dans de nombreux cas, cela suffit amplement pour vivre confortablement à un âge avancé, par exemple. En revanche, si vous souhaitez concevoir une mini-maison pour les personnes en fauteuil roulant, celle-ci doit être installée sur un terrain fixe. Il est alors possible de prévoir des surfaces de déplacement adéquates. Qu'il s'agisse d'une tiny house plus grande ou très compacte : HEWI propose les solutions adéquates grâce à sa vaste gamme de produits dans le domaine sanitaire.

Restez au courant

Vous souhaitez être informé régulièrement des tendances et des évolutions dans le secteur de l'architecture et de la construction ? N'hésitez pas à vous abonner à notre newsletter gratuite. Nous vous y informons sur des sujets passionnants concernant l'architecture, la planification, le design, etc.

AUTRES THÈMES